Vous êtes ici : Cocktails en Scène - Blog Apéritif et Mixologie » Recettes Cocktails » John Collins

 

John Collins

gin, jus de citron jaune, sirop de sucre, eau gazeuse, bitter et cerise au marasquin


 

La Base Gin
La Saveur Désaltérant
La Teneur en alcool
Le Coût €€
La Difficulté Facile
La Réalisation 3-5 minutes
La Préparation
Les Ustenciles Cuillère à mélange
Le Verre conseillé

Un équilibre rafraîchissant de citron et de sucre, mélangé avec un gin london dry allongé à l’eau gazeuse. Un apéritif désaltérant attribué à John Collins, barman du 19ème siècle officiant à Londres.

Le Casting des ingrédients

pour 1 verre
Le Gin 4,5 cl
Le Jus de Citron jaune 3 cl
Le Sirop de Sucre de canne 1,5 cl
L’Eau Gazeuse (Soda water) 6 cl
Le Citron jaune 1 rondelle
Le Bitter 3 ou 4 gouttes
La Cerise au Marasquin 1
Les Glaçons 5

La Réalisation de votre John Collins

  1. Placez dans votre verre highball 4 ou 5 glaçons.
  2. Versez directement le verre le gin, le jus de citron, le sirop de sucre de canne et l’eau gazeuse.
  3. Remuez votre préparation à l’aide d’une cuillère à mélange pendant 8 à 10 secondes.
  4. Ajoutez quelques gouttes de Bitters.
  5. Décorez votre cocktail en apposant une cerise au marasquin et une rondelle de citron dans le verre.

⇒ Votre John Collins est prêt à être dégusté.

Avis du Technicien

Long drink désaltérant à base de gin, on the rocks, ce cocktail se déguste à tout moment de la journée.

En coulisses, origine et anecdotes

| Saga Gin Fizz | John Collins | IBA Cocktails |

En Angleterre, cette boisson est traditionnellement crédité à John Collins, un barman qui a travaillé à l’Hôtel Limmer, Conduit Street, à Londres durant le 19ème siècle. Cette recette est entourée de beaucoup de confusion. En effet les cocktails de notre Saga Gin Fizz sont très semblables et les différences d’un cocktail à l’autre sont des nuances difficilement perceptibles pour des novices.

Nous avons en tout premier le Gin Fizz, recette très semblable à la différence que ce cocktail se prépare au shaker avec des dosages légèrement différents. En dégustant le Gin Fizz et le John Collins, c’est donc principalement l’effet de la méthode de mélange que vous pourrez juger au niveau des saveurs.

Nous avons ensuite, le Tom Collins, recette quasi-identique à celle du John Collins à la différence près qu’il vous faudra utiliser un Old Tom Gin en place d’un traditionnel Gin London Dry. Si de nos jours le London Dry est la forme la plus répandue des Gin que nous dégustons, le Old Tom Gin était très populaire au 19ème siècle. La différence entre ces deux boissons étant ainsi le style de gin utilisé.

D’autres variantes plus onctueuses comme le Silver Fizz (blanc d’oeuf) ou le Golden Fizz (jaune d’oeuf) sont également à découvrir.

Cette diversité de recettes autour du Gin Fizz entraîne souvent la confusion et certains sites attribuent la recette du John Fizz à un mélange à base de Whisky mais les sources de référence comme l’IBA, le Diffords Guide ou encore le « Larousse des Cocktails » de Fernando Castellon sont unanime sur l’utilisation du gin comme base du John Collins.

Recette cocktail John Collins proposée par , le 30 septembre 2013.
Vidéo mise en ligne par Social and Cocktail.

 

    
     

« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération » - « Drink responsibly »

Exprimez vos envies...