Vous êtes ici : Cocktails en Scène - Blog Apéritif et Mixologie » Recettes Cocktails » Dry Martini

 

Dry Martini

gin, vermouth dry et zeste de citron jaune ou olive verte


 

La Base Gin
La Saveur Sec
La Teneur en alcool
Le Coût €€
La Difficulté Facile
La Réalisation 3-5 minutes
La Préparation
Les Ustenciles Passoire à glaçons
Couteau à zeste
Le Verre conseillé

Cocktail mythique, né au début du XXème siècle, le gin apporte douceur et arômes au vermouth dry. Le succès de ce cocktail réside en la qualité de ses ingrédients, le dosage est une affaire de goût.

Le Casting des ingrédients

pour 1 verre
Le Gin 6 cl
Le Vermouth Dry 1 cl
Le Citron jaune 1 zeste
ou L’Olive verte 1
Les Glaçons 6

La Réalisation de votre Dry Martini

  1. Mettez les glaçons dans le verre à mélange.
  2. Versez dans le verre à mélange le gin et le vermouth.
  3. Remuez le mélange à l’aide d’une cuillère de bar pendant 8 à 10 secondes.
  4. Filtrez à l’aide d’une passoire à glaçons au-dessus du verre à martini préalablement refroidi.
  5. Décorez votre cocktail en plaçant dans une olive verte dans le verre ou Pressez le zeste d’un citron au-dessus du verre pour en extraire l’essence et placez-le dans le verre.

⇒ Votre Dry martini est prêt à être savouré.

Avis du Technicien

Short drink sec à base de gin, servi straight up, ce cocktail se déguste de préférence en apéritif.

Filmographie

Mad Men CocktailsMad Men

En coulisses, origine et anecdotes

| 1900-1910 | Franck Newman | Saga Martini | IBA Cocktails |
Héritier du Martinez, dans la lignée du Manhattan, le Dry Martini est le cocktail mythique de la mixologie. Ses origines sont situées au Grand Hôtel à Paris où en 1904 Franck Newman, le chef barman, le servait à ces clients distingués et le mentionna dans la seconde édition de son livre American-Bar, première publication de cette recette.

Ce cocktail sec est né de l’évolution des goûts des consommateurs entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle. Du Martinez réalisé à base de Old Tom Gin et de vermouth de Turin, nous évoluons vers ce Dry Martini à base de London Dry Gin et de Vermouth Dry Français. Inventé en pleine époque où les cocktails fortement alcoolisé étaient à la mode, il va connaître un essor important lors de la prohibition américaine. Boisson fortement alcoolisée, consommer un Martini c’est braver l’interdiction, revendiquer la liberté. De plus le Gin plus facile à produire que le Whisky est très en vogue à cette époque. Le Rhum est quant à lui à ses débuts et la Vodka n’a pas encore émergée commercialement.

Après la Seconde Guerre Mondiale, le Dry Martini va devenir la boisson des grands de se monde, notamment du président américain Franklin D. Roosevelt, et devenir très présent dans le domaine de la culture à travers le cinéma et la littérature. Déguster, un Dry Martini fait parti du summum du chic. Ce coté élitiste va s’accentuer avec le célèbre personnage de Ian Fleming, l’agent secret James Bond qui va populariser une variante à base de vodka, la Vodka Martini. Une autre petite révolution initiée par l’agent 007, la Dry Martini se prépare au Shaker et non plus à la cuillère, pour une meilleure émulsion mais également une boisson plus trouble, moins limpide.

Vous pouvez varier les plaisirs en changeant la marque de gin ou de vermouth utilisée. Ces spiritueux aux saveurs florales et herbacées ont des goûts différents d’une marque à l’autre à vous de trouver vos préférences.
Un grand sujet de discorde autour de la préparation de ce mélange est le coté plus ou moins sec du résultat. Certains préfèreront des rapports 50/50 entre le vermouth et le gin, alors que d’autres iront même se contenter de simple effluve de vermouth aboutissant souvent à un servir un gin sec.

Les Scènes du Dry Martini

Cocktails James BondJames Bond

Recette cocktail Dry Martini proposée par , le 28 août 2012.
Vidéo mise en ligne sur Shaker TV par Shaker BarSchool®.

 

    
     

« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération » - « Drink responsibly »

Exprimez vos envies...